séparateur paragraphe

Écho

December 2020
千代紙の  店にてた々む  時雨傘
chiyogami no
mise nite tatamu
shigurekasa
Le papier coloré
replié dans le magasin
parapluie d’hiver

Akiko Noguchi

Les parapluies d’hiver au Japon étaient laqués, en papier coloré ; celui d’Akiko, une fois replié, a fait écho aux articles de ce magasin à travers les formes et couleurs.

L’écho entre le corps accompagné et la main qui accompagne parle de sensations internes. La similitude des deux « sentis » permet d’établir quelques correspondances, en termes de températures, consistances et mouvements internes.

Voici une collecte qui a résisté au filtre du temps… à revoir pourtant et questionner sans cesse.

 

Perception de l’accompagné ............. perception de l’accompagnant

 

Frilosité, fatigue, peur,tristesse................................... excès de froid

Inflammation, énervement, colère........................... excès de chaud

 

Pression ..................................................................pressions diverses

Oppression.................................................... pression large profonde

Saturation ................................ pression du plein, aspiration du plein

Déprime, neurasthénie ............ pression du vide, aspiration du vide

Atonie, apathie......................................... pression et tension atones

Angoisses, douleurs lancinantes.................... rouleau compresseur

Stress...............................................................................coussin d’air

Tension................................................ étirement, poussé, poussé-tiré

Tiraillement douloureux ................ crispation, contracture, crampe

Faiblesse................................................................................mollesse

Déplacement fascias ................ glissé,tiré-crocheté, spirale, traction

Garrot, étau.................................................................... enserrement

Ankylose, douleurs stagnantes ...........................engourdissement

 

Fatigue intense............................................ picotements douloureux

Douleur locale........................................................................ piqûres

Stagnation des symptômes .............................................immobilité

Surmenage .................................. grésillement, crépitement brûlants

Préburn-out ............................................................ immobilité atone

Chocs et chutes anciens ......................................immobilité tonique

Désengourdissement................................ fourmillement,vibrations

Cicatrisation ................................................................démangeaisons

Décongestion ........................ balancement, ballottement, tapotement

Déblocage.................................................... frémissement, pulsations

Libération......................................................... dégagement, fraîcheur

 

À travers le foisonnement de ces noms, le fil de la sensation est ce qui nous relie les uns aux autres, « dans ce monde où la vie éclate en toute chose » écrivait Nerval.

 

Glossaire du yukido

Aspiration du (trop) plein : impression sensorielle d'accompagnement. La main a l’impression d’entraîner avec elle les excès de température, consistance et mouvement qui s’expriment et de les acheminer hors du corps en s'éloignant très lentement de lui.

Aspiration du (trop) vide : impression sensorielle d'accompagnement. La main a l’impression d’être « aspirée » et immobilisée par une ventouse, à l’endroit du corps en contact avec elle.

Coussin d’air : impression sensorielle d’accompagnement, où la main semble un temps ne pas pouvoir s’approcher à plus de quelques millimètres ou centimètres du corps accompagné sans rebondir sur un coussin d’air.

Écho ou miroir : images employées par l’auteur pour illustrer de quelle manière, pendant le toucher de la sensation interne, la main contacte et paraît réfléchir une sensation interne à elle et à la partie touchée, en résonance et dialogue constants.

Immobilité : sensation interne d’accompagnement indiquant un besoin d’immobilité.

Immobilité atone : elle se distingue par le fait qu’elle ne s’accompagne d’aucune autre sensation interne.

Immobilité tonique : elle s’accompagne de sensations internes qui se manifestent en restant sur place sans exprimer de besoin de mouvement.

Impression sensorielle d’accompagnement : une fois contactée par le toucher de la sensation, la sensation interne du toucher chemine selon les fluctuations et déformations d’un « corps d’intensités » qui la font ressembler à une aberration sensorielle : impression que la main s’enfonce, tombe, gonfle, devient immense, se fond etc.

Pression : sensation interne d’accompagnement et geste d’accompagnement répondant à un besoin de pression adéquate. Une pression exercée par la main se déroule en trois actes : l’aller, la pause, le retour.

Pression atone : en yukidō, sensation interne indiquant a minima et sans tonicité un besoin de pression maximale.

Pressions du plein : impression sensorielle d’accompagnement où la main perçoit les besoins de pression et rencontre le plein (de sensations internes) avec une force de résistance passive à l’aller et pendant la pause. Cette force devient active au retour de la pression, ramenant la main à la surface.

Pressions du vide : impression sensorielle d’accompagnement où la main perçoit le besoin de pression et rencontre le vide (de sensations internes) sans résistance à l’aller. La main atteint un fond, puis attend la poussée du fond pour remonter.

Rouleau compresseur : impression sensorielle d’accompagnement où la main semble être compressée sur ses deux faces.

Sensation externe : « Sensation transmise par les organes sensoriels périphériques et se rapportant à des objets extérieurs. » (TLFi)

Sensation interne : « Sensation que le sujet rapporte à son corps, à une partie de son organisme. » (TLFi)

Sensation interne d’accompagnement : lors du toucher de la sensation interne, la main perçoit sa propre sensation interne, qui fait écho ou miroir à celle de la partie accompagnée.

Tension : sensation interne d’accompagnement et geste d’accompagnement répondant à un besoin de mise en tension adéquate.

Tension atone : sensation interne indiquant a minima et sans tonicité un besoin de tension maximale.

Toucher de la sensation interne: en yukidō, expression qui désigne le contact entre deux sensations internes, celle de la main et celle de la partie accompagnée.